Diaporama de Pablo Neruda.
Traitement des images, restauration, Guy Desmurs

Citation de Pablo Neruda

dimanche 4 septembre 2016

DÉCÈS DE LA POÉTESSE SARA VIAL, GRANDE FIGURE DE LA SCÈNE LITTÉRAIRE CHILIENNE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



INTERVIEW SARA VIAL À NERUDA. 
DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE LA SEBASTIANA.
PHOTO GUILLERMO ESTAY MENESES

Elle avait reçu plusieurs distinctions littéraires, dont le Prix Gabriela Mistral en 1976 et le Prix Pedro de Oña en 1981. 

Sara Vial était une grande amie du célèbre poète chilien Pablo Neruda, Prix Nobel de littérature 1971. 

Ses œuvres reflètent son grand amour pour sa ville natale, Valparaiso, déclarée par l’UNESCO patrimoine de l’humanité.

jeudi 18 août 2016

L’ENQUÊTE SUR L’EXÉCUTION DE GARCIA LORCA ROUVERTE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Une juge argentine a lancé une enquête sur la mort du poète et dramaturge espagnol Federico Garcia Lorca. Si l’assassinat de celui-ci par des milices franquistes en 1936 est tenu pour établi, les recherches pour trouver sa dépouille ont été vaines. Des excavations menées en 2009 à Víznar où on le croyait enterré, n’ont rien donné. Les investigations de la justice espagnole sont à l’arrêt.
L’ONG ibérique, l’Asociación para la Recuperación de la Memoria Histórica, qui collecte les traces des victimes du régime de Franco, a demandé en avril à la juge fédérale argentine Maria Servini de s’emparer de l’affaire. Cette dernière a accepté, a annoncé le groupe sur Facebook :
« L’affaire a été incorporée à une enquête en cours par la juge Maria Servini pour crimes contre l’humanité. »

Loi d’amnistie de 1977

Mme Servini enquêtait déjà sur des crimes commis pendant la période franquiste, qui court sur près de quarante années après l’arrivée au pouvoir du général à l’issue de la guerre civile de 1936-1939, allant de faits de torture à des exécutions sommaires.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

JUAN DIEGO, UN SERVEUR DE 28 ANS, TIENT LE PORTRAIT DE 
FEDERICO GARCIA LORCA PAR LE SERVEUR D'UN RESTAURANT 
À ALFACAR (ESPAGNE) LE 18 NOVEMBRE 2014, PRÈS 
DU LIEU OÙ LE CORPS DU POÈTE AURAIT ÉTÉ JETÉ.

PHOTO JORGE GUERRERO  
Entre 2006 et 2008, le juge espagnol, Baltasar Garzon, avait ouvert une enquête sur les crimes du régime. Mais celle-ci avait été abandonnée. Le magistrat avait lui été poursuivi à la demande de deux associations d’extrême droite : accusé d’avoir enfreint la loi d’amnistie votée en octobre 1977, qui était censée imposer un pacte du silence sur les années noires de la guerre civile (1936-1939) et de la dictature (1939-1975).

Les historiens estiment que 500 000 personnes sont mortes pendant le conflit opposant les républicains aux nationalistes. Des dizaines de milliers d’opposants à Franco ont été tués ou emprisonnés dans de violentes purges.


SUR LE MÊME SUJET :


mercredi 22 juin 2016

LE POÈTE CHILIEN RAUL ZURITA REMPORTE LE PRIX PABLO NERUDA-2016


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

RAUL ZURITA

Le prix ibéro-américain de poésie Pablo Neruda fut créé par le Conseil national de la Culture et des Arts du Chili (CNCA), sous le patronage de la Fondation Pablo Neruda, en commémoration du 100ème anniversaire de la naissance de Pablo Neruda (Chili), prix Nobel de littérature 1971. 


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


Depuis sa création, ce prix a été décerné à plusieurs personnalités éminentes du monde de la culture, dont José Emilio Pacheco (Mexique), en 2004, Juan Gelman (Argentine), en 2005, Fina Garcia-Marruz (Cuba) en 2007, à Jose Kozer (Cuba) en 2013, à Reina Maria Rodriguez (Cuba) en 2014 et Augusto de Campos (Brésil) en 2015. 

Le prix Pablo Neruda, doté de 60.000 dollars, consiste aussi en la publication d'une anthologie littéraire du poète primé.



vendredi 17 juin 2016

PABLO NERUDA, POÈTE ET POLITICIEN CHILIEN



Ce dernier retourne sa veste sous la pression des États-Unis et déclare les allégeances communistes illégales. Le poète-politicien vit en exil jusqu'en 1952. En 1964, il soutient l'élection de Salvador Allende comme président de la République. Après l'élection, il devient ambassadeur du Chili en France.


Une littérature engagée 

En 1971, l'écrivain devient le troisième ressortissant de l'Amérique latine, après Gabriela Mistral et Miguel Angel Asturias, à recevoir le prix Nobel de littérature. Son livre Le chant général, qu'il écrit pendant son exil au Mexique en 1950, circule clandestinement à travers l'Amérique latine jusqu'au Chili. Le livre, teinté de l'idéologie communiste, devient une bible pour les amoureux de littérature et d'histoire du pays.  

Une mort suspecte 


Seulement 12 jours après le coup d'État de Pinochet et l'empoisonnement du président Allende en septembre 1973, l'ancien ambassadeur s'éteint. Son certificat de décès indique qu'il est mort d'un cancer, mais une inhumation et le témoignage tardif de son chauffeur laissent croire qu'il aurait probablement été assassiné par les militaires fidèles à Pinochet.  

dimanche 15 mai 2016

PROMULGACIÓN DE LA LEY DEL EMBUDO


Ellos se declararon patriotas.
En los clubs se condecoraron
y fueron escribiendo la historia.
Los Parlamentos se llenaron
de pompa, se repartieron
después la tierra, la ley,
las mejores calles, el aire,
la Universidad, los zapatos.

Su extraordinaria iniciativa
fue el Estado erigido en esa
forma, la rígida impostura.
Lo debatieron, como siempre,
con solemnidad y banquetes,
primero en círculos agrícolas,
con militares y abogados.
Y al fin llevaron al Congreso
la Ley suprema, la famosa,
la respetada, la intocable
Ley del Embudo.
Fue aprobada.

Para el rico la buena mesa.

La basura para los pobres.

El dinero para los ricos.

Para los pobres el trabajo.

Para los ricos la casa grande.

El tugurio para los pobres.

El fuero para el gran ladrón.

La cárcel al que roba un pan.

París, París para los señoritos.

El pobre a la mina, al desierto.

El señor Rodríguez de la Crota
habló en el Senado con voz
meliflua y elegante.
“Esta ley, al fin, establece
la jerarquía obligatoria
y sobre todo los principios
de la cristiandad.
Era
tan necesaria como el agua.
Sólo los comunistas, venidos
del infierno, como se sabe,
pueden discutir este código
del Embudo, sabio y severo.
Pero esta oposición asiática,
venida del sub-hombre, es sencillo
refrenarla: a la cárcel todos,
al campo de concentración,
así quedaremos sólo
los caballeros distinguidos
y los amables yanaconas
del Partido Radical”.

Estallaron los aplausos
de los bancos aristocráticos:
qué elocuencia, qué espiritual,
qué filósofo, qué lumbrera!
Y corrió cada uno a llenarse
los bolsillos en su negocio,
uno acaparando la leche
otro estafando en el alambre,
otro robando en el azúcar
y todos llamándose a voces
patriotas, con el monopolio
del patriotismo, consultado
también en la Ley del Embudo.


FELIZ AÑO PARA MI PATRIA EN TINIEBLAS

XVII

FELIZ AÑO PARA MI PATRIA EN TINIEBLAS

FELIZ año, este año, para ti, para todos 
los hombres, y las tierras, Araucanía amada.
Entre tú y mi existencia hay esta noche nueva 
que nos separa, y bosques y ríos y caminos. 
Pero hacia ti, pequeña patria mía, 
como un caballo oscuro mi corazón galopa:
entro por sus desiertos de pura geografía, 
paso los valles verdes donde la uva acumula 
sus verdes alcoholes, el mar de sus racimos. 
Entro en tus pueblos de jardín cerrado, 
blancos como camelias en el agrio 
olor de tus bodegas, y penetro
como un madero al agua de los ríos que tiemblan 
trepidando y cantando con labios desbordados.

Recuerdo, en los caminos, tal vez en este tiempo,
o más bien en otoño, sobre las casas dejan
las mazorcas doradas del maíz a secarse,
y cuántas veces fui como un niño arrobado
viendo el oro en los techos de los pobres.

Te abrazo, debo ahora 
retornar a mi sitio escondido. Te abrazo 
sin conocerte: dime quién eres, reconoces 
mi voz en el coro de lo que está naciendo? 
Entre todas las cosas que te rodean, oyes 
mi voz, no sientes cómo te rodea mi acento 
emanado como agua natural de la tierra?

Soy yo que abrazo toda la superficie dulce, 
la cintura florida de mi patria y te llamo 
para que hablemos cuando se apague la alegría 
y entregarte esta hora como una flor cerrada. 
Feliz año nuevo para mi patria en tinieblas. 
Vamos juntos, está el mundo coronado de trigo, 
el alto cielo corre deslizando y rompiendo
sus altas piedras puras contra la noche; apenas 
se ha llenado la nueva copa con un minuto 
que ha de juntarse al río del tiempo que nos lleva. 
Este tiempo, esta copa, esta tierra son tuyos:
conquístalos y escucha cómo nace la aurora.

CANNES 2016. CHILI: «NERUDA», LE ROAD-MOVIE DE L'EXIL POLITIQUE D'UN POÈTE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]  

MINISTRES COMMUNISTES SOUS GABRIEL GONZÁLEZ VIDELA
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]  


«LE TRAÎTRE» GONZALEZ VIDELA, 
DANSE LORS D'UN DÎNER À 
WASHINGTON, DC,  AVRIL  1950
21 octobre 1946. Le président chilien Gabriel González Videla «le traître», issu des rangs du Parti radical et qui est arrivé au pouvoir grâce à une coalition comprenant le Parti communiste du Chili, demande aux ministres communistes de son gouvernement de démissionner quelques jours après la validation de son élection par le Congrès.

Volodia Teitelboim, l'émissaire du parti, lui répond par la négative, raconte Adam Feinstein, le biographe et traducteur du poète chilien, dans Pablo Neruda, a passion for life (Bloomsbury). 

COUVERTURE DE «PABLO NERUDA,
A PASSION FOR LIFE »


Persona non grata

Le chef de l'État passera outre et les évincera. Le succès des communistes aux municipales d'avril 1947 intensifie la volonté de Gabriel González Videla «le danseur de conga», de se débarrasser de ses anciens alliés. 

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]  

08-07-1950, VISITE OFFICIELLE DU PRÉSIDENT DU CHILI À WASHINGTON; LORS DE SA VISITE À LA MAISON BLANCHE, DE GAUCHE À UNE DROITE; LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT DEAN GOODERHAM ACHESON, HORACE WALKER - LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU CHILI, ET EDWARD MILLER, LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT ADJOINT POUR LES AFFAIRES INTERAMÉRICAINS ET LE PRÉSIDENT CHILIEN GONZÁLEZ VIDELA «LE TRAÎTRE», ASSIS À DROITE DU PRÉSIDENT HARRY S. TRUMAN. 

Les premiers dénoncent un président aux ordres des États-Unis. Pour l'écrivain et journaliste Adam Feinstein, il n'est pas certain que González Videla «le traître»,  ait enclenché sa chasse aux sorcières contre les communistes à la demande explicite des Américains. Même si, en ce début de cette guerre froide, ces derniers souhaitent bien évidemment annihiler le mouvement politique.

À l'instar des partisans qui manifestent partout dans le pays pour exprimer leur opposition au régime, le sénateur communiste Pablo Neruda dénonce les agissements du président González Videla. 

Un an après le départ forcé des communistes du gouvernement, en octobre 1947, les mineurs de Lota (ville minière du sud du pays) lancent une grève. Elle est perçue par le pouvoir, entre autres, comme une volonté de nuire à l'économie et la première étape d'un processus visant à renverser le régime actuel et à installer une dictature communiste, écrit Adam Feinstein dans sa biographie sur Neruda.

«DISCOURS PRONONCÉ PAR LE POÈTE ET
SÉNATEUR PABLO NERUDA DANS LE SÉNAT
DE  LA  RÉPUBLIQUE LE 6 JANVIER 1948 »
Les grévistes seront finalement emprisonnés et la plupart envoyés dans le camp de Pisagua (nord du pays) que dirigera Augusto Pinochet, avant de devenir le dictateur qu'il fut. Pablo Neruda prendra la défense des mineurs.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]  

Le 6 janvier 1948,  l'écrivain formalise son opposition au pouvoir en prononçant un discours au Sénat. Inspiré du J’accuse d'Emile Zola, il déclare: 
« 
Seuls les communistes,  venus
de l’enfer,comme chacun sait,
peuvent critiquer notre charte 
de l’entonnoir, savante et stricte.
Cette opposition asiatique,
née chez le sous homme, il est simple 
de l’enrayer : tous en prison,
tous en camp de concentration, 
et ainsi nous resterons seuls, 
nous, les messieurs très distingués 
avec nos aimables larbins 
indiens du Parti radical».
                                       ». *


Une semaine après, il enfonce le clou : « Je suis un homme persécuté », lance-t-il dans ce qui sera sa dernière intervention de sénateur. 

Les conséquences sont immédiates. En février, Neruda est radié du Sénat et un mandat d'arrêt est lancé contre lui. L'ancien directeur de campagne de González Videla (1946) est devenu son ennemi le plus célèbre. Après avoir vécu dans la clandestinité, le poète finit par prendre le chemin de l'exil. Il quitte le Chili, à cheval, en traversant la cordillère des Andes pour rejoindre le Mexique, puis l'Europe.



Chant général [Canto general], Première parution en 1977, Trad. de l'espagnol (Chili) par Claude Couffon. Glossaire et chronologie du traducteur . Collection Poésie/Gallimard (n° 182), Gallimard
Parution : 13-03-1984. Extrait du poème Promulgation de la loi de l'Entonnoir, Page 207.  

lundi 9 mai 2016

M. THEODORAKIS & P. PANDIS - UNITED FRUIT (CANTO GENERAL)


[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

«UNITED FRUIT, DU CHANT GÉNÉRAL» (CANTO GENERAL) TEXTE PABLO NERUDA
COMPOSITEUR MIKIS THEODORAKIS, CHANTEUR PETROS PANDIS (BARYTON), 
CHŒUR ARS VIVA DE SANTIAGO ET CHŒUR SYMPHONIQUE DE L'UNIVERSITÉ DU CHILI, 
DIRECTEURS DES CHORALES : WALDO ARANGUIZ ET GUIDO MINOLETTI  
PRÉPARATION MUSICALE FRANZ PETER MÜLLER-SYBEL 
LE 23 AVRIL 1993, THÉÂTRE MONUMENTAL, SANTIAGO DU CHILI 
 LICENCE YOUTUBE STANDARD
 DURÉE : 00:6:49

DES TEXTES DE PABLO NÉRUDA DANS LES PIERRES




[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

«UNITED FRUIT, DU CHANT GÉNÉRAL» (CANTO GENERAL) TEXTE PABLO NERUDA,  COMPOSITEUR MIKIS THEODORAKIS, CHANTEUR PETROS PANDIS (BARYTON),  CHŒUR ARS VIVA DE SANTIAGO ET CHŒUR SYMPHONIQUE DE L'UNIVERSITÉ DU CHILI,  DIRECTEURS DES CHORALES : WALDO ARANGUIZ ET GUIDO MINOLETTI, PRÉPARATION MUSICALE FRANZ PETER MÜLLER-SYBEL, LE 23 AVRIL 1993, THÉÂTRE MONUMENTAL, SANTIAGO DU CHILI.  LICENCE YOUTUBE STANDARD, DURÉE : 00:6:49


PABLO NERUDA CHEZ GALLIMARD
En introduction (avec en fonds sonore le célèbre chant révolutionnaire Canto General de Neruda sur une musique de Theodorakis), Jacques Fretey, organisateur du spectacle a rappelé que Neruda avait été sénateur, ambassadeur du Chili en France, prix Nobel de Littérature, ami de Salvador Allende et surtout un farouche opposant aux dictateurs Francisco Franco, Gonzalez Videla et Augusto Pinochet. Pinochet qui l'aurait fait assassiner en 1973. 

En dehors des magnifiques rochers du site, intervenaient deux éléments naturels : le vent et le silence. Silence du lieu et silence ponctuant les textes dits, en français et en espagnol avec élégance, par le comédien Jean-Claude Caron, et les notes d'accompagnement à la guitare du remarquable musicien cadurcien Régis Daniel. 

Un bel exemple de ce que peut être une culture de qualité au sein du PNR des Causses du Quercy. 

 La Dépêche du Midi


Les Pierres du ciel - Les Pierres du Chili
Trad. de l'espagnol (Chili) par Claude Couffon
Collection Du monde entier, Gallimard
Parution : 23-08-1972
Poursuivant l'inventaire poétique du monde entrepris avec les Odes élémentaires, Pablo Neruda chante mantenant les pierres précieuses. Quels secrets se cachent derrière la beauté du rubis, de l'émeraude, de la topaze ou derrière celle plus simple de la calcédoine ? C'est à cette quête, et par là même à une méditation sur la vie, la mort, la durée, l'éternité, la solitude que se livre Neruda dans ce recueil.
Mais il y a aussi les autres pierres, les roches qui parsèment la Cordillère des Andes et l'immense littoral chilien, notamment celles de la Côte Sauvage de l'Île Noire, où se dresse la maison de Neruda : elles ont également excité sa curiosité. Déchiffrer les hiéroglyphes de ces formes suggestives est un acte poétique auquel Pablo Neruda donne une dimension primordiale.

jeudi 28 avril 2016

CHILI: NERUDA DE NOUVEAU INHUMÉ MAIS LE MYSTÈRE SUR SA MORT PERSISTE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PIERRE TOMBALE DE PABLO NERUDA À ISLA NEGRA 
PHOTO AP
Le cercueil était recouvert d'un drapeau chilien et une vingtaine de proches et de membres de la fondation gérant son œuvre ont assisté à la cérémonie sous un grand soleil.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
TRANSPORT DU CERCUEIL POUR RÉINHUMATION DES RESTES  DE PABLO NERUDA
PHOTO PHOTO MARIO RUIZ, EPA

«Camarade Pablo Neruda présent, maintenant et toujours!», a clamé un petit groupe du Parti communiste, où Pablo Neruda a milité toute sa vie.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
MISE AU TOMBEAU DE LA DÉPOUILLE DE PABLO NERUDA
PHOTO REUTERS
«Aujourd'hui pour nous, il ne s'agit pas de funérailles, bien au contraire. Revenir à Isla Negra, c'est regarder à nouveau la mer et regarder à nouveau la mer, c'est revivre, surtout pour un poète», a déclaré aux journalistes Raul Bulnes, le vice-président de la Fondation Pablo Neruda.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LES ANONYMES ET LES FANS ONT FAIT LA FILE POUR RENDRE HOMMAGE À PABLO NERUDA
PHOTO REUTERS
Dans l'après-midi, un groupe d'habitants de la petite cité balnéaire s'est réuni autour de sa tombe pour célébrer, en musique et en lisant ses textes, le retour de son enfant prodige. Une fillette a récité « Ode à l'amour », l'un de ses poèmes les plus fameux.

mardi 26 avril 2016

LE CHILI REND HOMMAGE AU POÈTE NERUDA

PHOTO AGENCIA UNO
Près de quarante-trois ans après, sa mort continue d'interroger le Chili.  Selon le certificat de décès rédigé par la junte militaire alors au pouvoir, le poète est mort d'un cancer de la prostate quelque jours après le coup d'Etat de 1973.  Son chauffeur de l'époque, Manuel Araya, assure, lui, que Pablo Neruda, militant du Parti communiste, a succombé à une injection faite la veille de son départ pour le Mexique, où il comptait s'exiler pour y diriger l'opposition au général Pinochet.

PHOTO AGENCIA UNO
Après une longue bataille judiciaire, l'exhumation des restes de Pablo Neruda avait eu lieu en avril 2013 à Isla Negra (à 120 km à l'ouest de la capitale), dernier lieu de résidence du poète, où il était enterré. Depuis, les analyses se succèdent, sans apporter de réponse définitive. En mai 2014, une équipe de chercheurs espagnols avait révélé la présence massive de bactéries, des staphylocoques dorés, qui auraient pu être inoculées par des agents de la dictature. 

Ultime analyse 

Les résultats d'une ultime analyse sont encore attendus en mai pour clore définitivement cette procédure initiée il y a trois ans. 

PHOTO AGENCIA UNO
Quatre laboratoires, aux Etats-Unis, en Espagne, en Norvège et au Danemark, sont en train d'analyser l'ADN des staphylocoques dorés retrouvés sur la dépouille du poète.  «Nous sommes en attente de ces analyses qui seront déterminantes pour savoir si ce staphylocoque (doré) a été communiqué à Neruda à cette époque ou s'il est, au contraire, apparu sur ses restes à cause des manipulations postérieures», a expliqué à l'AFP l'avocat du Parti communiste chilien, Eduardo Contreras, à l'origine de la demande.

PHOTO AGENCIA UNO
Ces bactéries «étaient l'élément utilisé habituellement par Eugenio Berrios (le chimiste de la police secrète de Pinochet, chargé de concevoir des armes chimiques, ndlr) et cette souche en particulier ne fait pas partie de celles ayant pu exister à cette époque à l'hôpital» de Santiago où se trouvait Neruda, selon cet avocat.

Mais même si les technologies sont beaucoup plus avancées aujourd'hui, le temps a passé et les conditions dans lesquelles le corps avait été enterré - en bordure de mer - pourraient empêcher de jamais connaître les causes de sa mort, a-t-il toutefois reconnu.

«Neruda a été assassiné»

PHOTO AGENCIA UNO
L'hypothèse d'un assassinat du poète est apparue en 2011, après les révélations de Manuel Araya, qui était à la fois le chauffeur et l'assistant personnel de Pablo Neruda, sur la mystérieuse injection. «Neruda a été assassiné», affirmait M. Araya à l'AFP en 2013.

Une enquête judiciaire avait alors été ouverte, tandis que d'autres témoignages venaient semer le doute en assurant que Pablo Neruda était en forme jusqu'à la fameuse injection, et qu'un avion fourni par le gouvernement mexicain l'attendait justement pour le transporter au Mexique et y jouer le rôle de chef de l'opposition.

«Neruda m'avait dit: je pars au Mexique, camarade, et là-bas je vais demander l'aide du monde pour faire tomber Pinochet. En trois mois je vais le faire chuter. Je vais demander l'aide des gouvernements, des intellectuels», avait raconté Manuel Araya.

La mort en 1982, dans la même clinique, de l'ex-président Eduardo Frei (1964-1970), venu pour une opération de routine et qui pourrait avoir été empoisonné, a renforcé la thèse d'un assassinat de Neruda.




dimanche 24 avril 2016

PLUS DE 40 ANS APRÈS SA MORT, LE POÈTE CHILIEN PABLO NERUDA VA RETROUVER LE REPOS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


ACTE DE DÉCÈS DE PABLO NERUDA
Selon le certificat de décès rédigé par la junte militaire alors au pouvoir, le poète est mort d'un cancer de la prostate quelque jours après le coup d'État de 1973.

Mais son chauffeur de l'époque, Manuel Araya, assure que ce chantre de la littérature hispano-américaine et militant du Parti communiste a succombé à une injection faite la veille de son départ pour le Mexique, où il comptait s'exiler pour y diriger l'opposition au général Pinochet.

Après une longue bataille judiciaire, l'exhumation des restes de Pablo Neruda avait eu lieu en avril 2013 à Isla Negra (à 120 km à l'ouest de la capitale), dernier lieu de résidence du poète, où il était enterré.

Depuis, les analyses se succèdent, sans apporter de réponse définitive. En mai 2014, une équipe de chercheurs espagnols avait révélé la présence massive de bactéries, des staphylocoques dorés, qui auraient pu être inoculées par des agents de la dictature.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Les résultats d'une ultime analyse sont encore attendus en mai pour clore définitivement cette procédure initiée il y a trois ans.

Quatre laboratoires, aux États-Unis, en Espagne, en Norvège et au Danemark, sont en train d'analyser l'ADN des staphylocoques dorés retrouvés sur la dépouille du poète.

« Nous sommes en attente de ces analyses qui seront déterminantes pour savoir si ce staphylocoque (doré) a été communiqué à Neruda à cette époque ou s'il est, au contraire, apparu sur ses restes à cause des manipulations postérieures », a expliqué à l'AFP l'avocat du Parti communiste chilien, Eduardo Contreras, à l'origine de la demande.

Ces bactéries «étaient l'élément utilisé habituellement par Eugenio Berrios (le chimiste de la police secrète de Pinochet, chargé de concevoir des armes chimiques, ndlr) et cette souche en particulier ne fait pas partie de celles ayant pu exister à cette époque à l'hôpital » de Santiago où se trouvait Neruda, selon cet avocat.

« Nous dépendons à cent pour cent de ces analyses», a ajouté cet avocat, qui après des années d'enquête, se dit toujours convaincu que «Neruda a été assassiné».

Mais même si les technologies sont beaucoup plus avancées aujourd'hui, le temps a passé et les conditions dans lesquelles le corps avait été enterré - en bordure de mer - pourraient empêcher de jamais connaître les causes de sa mort, a-t-il toutefois reconnu.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LA TOMBE DE L'ÉCRIVAIN PABLO NERUDA À IN ISLA NEGRA (À 120 KM À 
L'OUEST DE LA CAPITALE SANTIAGO DU CHILI), LE 7 AVRIL 2013
PHOTO  MARTIN BERNETTI

- Inhumé face au Pacifique -

L'hypothèse d'un assassinat du poète est apparue en 2011, après les révélations de Manuel Araya, qui était à la fois le chauffeur et l'assistant personnel de Pablo Neruda, sur la mystérieuse injection.
« Neruda a été assassiné », affirmait M. Araya à l'AFP en 2013.
MANUEL ARAYA, CHAUFFEUR ET
ASSISTANT DE PABLO NERUDA
Une enquête judiciaire avait alors été ouverte, tandis que d'autres témoignages venaient semer le doute en assurant que Pablo Neruda était en forme jusqu'à la fameuse injection, et qu'un avion fourni par le gouvernement mexicain l'attendait justement pour le transporter au Mexique et y jouer le rôle de chef de l'opposition.

« Neruda m'avait dit : je pars au Mexique, camarade, et là-bas je vais demander l'aide du monde pour faire tomber Pinochet. En trois mois je vais le faire chuter. Je vais demander l'aide des gouvernements, des intellectuels », avait raconté Manuel Araya.

La mort en 1982, dans la même clinique, de l'ex-président Eduardo Frei (1964-1970), venu pour une opération de routine et qui pourrait avoir été empoisonné, a renforcé la thèse d'un assassinat de Neruda.

Selon Eduardo Contreras, les investigations ont déjà permis de déterminer que c'est la même équipe médicale qui avait pris en charge Neruda et Frei.

À partir de mardi, Pablo Neruda reposera à nouveau dans le jardin de sa villa face au Pacifique, au côté de Matilde Urrutia, sa troisième femme.